The Good Natured

«La ville de Nantes est vachti belle en automne tu sais ?! En plus il fait toujours beau»

Cette phrase résonne aujourd’hui dans ma tête comme les promesses de St. Silvestre, c’est à dire pieuses (tant la veillée du nouvel an est connue pour être au mieux chiante, au pire : opportune aux syndromes dysentériques et/ou gastro-entéritiques).

Si on rajoute à ça la pluie battante, l’assurance de la fin du monde pour 2012 et l’ignoble, l’odieuse comparaison de The Good Natured à The Cranberries par Loboy vous comprendrez aisément mon abyssal désarroi ce fameux week-end de la fête des mort (par-dessus le marché !).

J’ai eu l’occasion, comme tout Toulousain et/ou Nantais moyen, d’écouter la compilation «Kitsuné Maison N°9» qui a au moins la présence d’esprit de faire découvrir au grand public des artistes aussi talentueux que The Good Natured.

Après le déferlement d’icones féminines charismatique et extravagantes des ces dernières années (The Gossip, Crystal Castles…), la fraicheur, le burlesques et la sensibilité d’une jeune anglaise du Berkshire : Sarah McIntosh, âgée d’à peine 19 ans, étonne et laisse notre oreille ravie de sonorités rock matinées d’une ambiance sombre : entre messe noire et célébration Pop.

Son univers oscille entre influences New Wave et sonorités électro sur laquelle elle flanque sa voix brute et son minois de porcelaine. En 3 ans, elle et ses 2 compères ont déjà 2 EP à leur actif : «Be my Animal» (novembre 2010) et «Your Body is a Machine» (2009) – chez le label «Kids» (« The Wombats », « The Whip »…)

Ses textes abordent les sujets de l’intimité et des frontières entre le masochisme de la sexualité brute adolescente et la maturité du sentiment amoureux, pour la face B de «Be my Animal» : «Prisoner» est clairement revendiquée d’Almodovar, de la transformation de soi, par et à travers l’autre.

Bref une jeune artiste bluffante de maturité, une multi instrumentiste autodidacte, qui nous rappelle Kate Nash et The Postal Service avec un sérieux truc en plus.

Donc, rien à voir avec The Cranberries et mis à part ça, Nantes est quand même une ville sympa, enfin je pense, du moins l’été prochain qui sait je pourrai voir plus loin qu’un épais rideau de flotte grisâtre.

http://www.myspace.com/thegoodnatured

http://www.facebook.com/thegoodnatured

Comments
One Response to “The Good Natured”
  1. Il parait que sur les cartes postales que tu achetes à Nantes le ciel bleu c’est toujours du Photoshop!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :