Morpheme

Avant propos :

Le « Space Echo » est produit par le Roland RE-201, c’est une forme de « delay » aléatoire, chaude et riche.

Morphème : « la plus petite unité porteuse de sens qu’il soit possible d’isoler dans un énoncé »

Morpheme on Bandcamp

En 2009, le nouveau projet du fondateur du groupe « Curve », avait réveillé les recrues de la brit pop dans la braise du shoegazing : véritable tison de la brulante scène new post-punk experimentale londonienne actuelle.

Avec l’album «3D» de SPC ECO (prononcez «Space Echo») Dean Garcia a redonné un sens moderne à ce courant rock alternatif à la dream pop. Il devient alors une référence pour une scène où KASMS, Factory Floor et Micron 63 apparaissent comme des singularités.

À la même époque, Dean Garcia participe déjà à 5 projets en simultané entre l’Europe et les Etats Unis.

Dans son nouveau projet «MORPHEME», ce même vaillant producteur joue des libertés de sens qui gisent dans les hiatus naissants de la rencontre de la noise et des sons électroniques. Lors de la sortie d’un album comme «3D», Dean Garcia et ses acolytes sont capables de jouer d’un format CD afin de le faire passer pour un 7 inch.

Avec ses nouvelles recrues des groupes Skylight et bliss.city.east (Perry Pelonero à la guitare et Kim Welsh à l’écriture et au chant), la confusion des rôles va jusqu’aux appels à contribution des internautes pour les vocals de leur prochain titre via leur facebook officiel. Les réminiscences de la voix de Rose Berlin sur «Infection» équilibrent la sobriété du morceau avec un beat mécanique. On craint de se perdre dans un travers trop langoureux de la dream pop avant d’être retenu in extremis par la guitare grinçante de Perry P. (fournisseur officiel de Porno du groupe ?/!) De là à penser à un Ringo Deathstar neurasthénique, il n’y a qu’un pas.

La recette du Shogazing façon grand-père (noise et mélodie) est cependant respectée : la mayonnaise prend vraiment bien. On n’espère jamais  autant qu’un side project comme « Morpheme » fasse si vite des petits. Pour l’instant le trio a sorti deux titres : « Infection » et « Stratosphere ».

À suivre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :